Comment réussir une négociation – William Ury – Résumé du livre

 

Comment réussir une négociation, William Ury, livre

 

 

Résumé en 1 phrase : “Comment réussir une négociation” est un manuel pour réussir ses négociations qui enseigne tout ce qu’il faut savoir pour résoudre les conflits de toutes sortes

et trouver des solutions gagnant-gagnant dans chaque discussion sans céder ni rendre l’autre personne malheureuse.

 

Nous parlons souvent de la façon dont le monde a changé au cours des dernières décennies.

Il suffit de regarder le design des maisons pour voir la transformation qu’a subie la société dans la façon dont les familles interagissent entre elles, par exemple.

 

Et même si cela peut sembler lointain, il n’y a pas si longtemps,

la plupart des domaines de la vie étaient contrôlés par une seule personne.

Elle était la seule à prendre les décisions et n’avait même pas besoin de parler à quelqu’un d’autre

pour avancer de la manière qui lui semblait la meilleure.

 

Aujourd’hui, il faut plusieurs personnes pour faire toutes sortes de choix, que ce soit dans une famille, une entreprise ou un autre domaine de la vie.

Cela signifie que nous devons négocier pour trouver des solutions qui soient bénéfiques à toutes les personnes concernées.

Ce qui n’est pas toujours facile.

 

Heureusement, il existe un livre intemporel intitulé “Comment réussir une négociation”.

Ses conseils pour parvenir à des accords dans tous les aspects de la vie

sont facilement applicables et conduisent au succès.

 

 

 

Voici les trois leçons les plus intéressantes que j’ai tirées de ce livre :

 

 

 

N’oubliez pas que vous négociez toujours avec d’autres êtres humains qui sont comme vous à bien des égards.

N’abordez pas une discussion avec la solution que vous souhaitez,

envisagez toutes les options pour parvenir à un résultat gagnant-gagnant.

 

 

 

Leçon 1 : Toute personne avec laquelle vous négociez est un être humain, tout comme vous.

 

 

 

Même si ce serait bien, les conversations ne sont jamais une simple discussion de faits entre deux personnes totalement rationnelles.

En réalité, vous avez toujours affaire à deux versions différentes de l’histoire, deux interprétations distinctes de la réalité.

 

Il est important de se rappeler que la personne avec laquelle vous traitez apporte ses propres valeurs, émotions, expériences et personnalités à la négociation, et vous aussi.

 

Il sera ainsi au moins un peu plus facile d’essayer de reconnaître quand vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde !

 

N’oubliez pas non plus que chacun réagit différemment dans les mêmes circonstances.

Certains peuvent devenir agressifs après une discussion longue et intense,

tandis que d’autres se retrouvent sur la défensive.

Malheureusement, ces émotions peuvent rendre la conversation totalement improductive dès qu’elles se manifestent.

 

Vous pourriez être tenté d’utiliser des arguments rationnels pour calmer la situation,

mais cela ne fonctionnera pas lorsque les émotions sont en jeu.

 

Toute négociation comportera toujours ces deux aspects, le factuel et l’émotionnel.

 

Bien qu’il soit impossible de les séparer, il est important de reconnaître chacun d’eux et le potentiel qu’ils ont de rendre les choses difficiles.

 

Cela implique d’aborder et de gérer des émotions intenses comme la peur ou la colère.

 

Vous devrez faire preuve d’empathie, écouter attentivement et tenir compte du point de vue de l’autre personne si vous voulez parvenir à une solution satisfaisante.

 

 

 

Leçon 2 : Si vous voulez parvenir à un résultat gagnant-gagnant, vous devez envisager toutes les options au lieu de vous concentrer sur une seule solution.

 

 

Pensez à la dernière fois que vous avez dû négocier avec quelqu’un.

Aviez-vous une idée claire de ce que vous vouliez ?

Étiez-vous déterminé à obtenir ce que vous vouliez, quoi qu’il arrive ?

Si c’était le cas, il est probable que les choses ne se soient pas passées comme vous l’aviez prévu.

 

 

Se concentrer d’abord sur les solutions ne fonctionne pas,

car cela ne prend en compte qu’un seul aspect du problème.

 

Si vous avez une conversation avec moi et que vous ne tenez pas compte de ce qui serait dans mon intérêt,

vous aurez beaucoup de mal à me convaincre de quoi que ce soit.

 

Au contraire, vous devez ouvrir votre esprit à toutes sortes de solutions potentielles.

 

Vous devez également vous assurer que les deux personnes sont satisfaites de l’une d’entre elles avant de l’accepter.

 

 

Si quelqu’un vous disait que vous deviez décider qui serait le lauréat du prix Nobel,

vous n’iriez pas immédiatement choisir une personne.

Vous feriez une liste de personnes susceptibles de le mériter et vous choisiriez dans cette liste.

Il devrait en être de même pour les négociations.

 

 

Pensez à toutes les négociations comme ayant deux parties :

Identifiez et discutez de toutes les solutions potentielles, en considérant même les options extrêmes.

Si nécessaire, consultez des experts, faites un dessin ou faites un brainstorming entre vous.
Convenez de la solution qui répond le mieux à vos deux besoins.

 

 

 

Leçon 3 : Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque vous préparez bien vos négociations.

 

 

Pour vous préparer à une négociation, vous devez en apprendre le plus possible sur tous les aspects de ce que vous êtes sur le point d’entreprendre.

Compilez toutes les informations que vous pouvez et examinez-les attentivement.

 

Vous devez connaître les personnes et le contexte de la situation pour bien vous préparer.

Tenez compte des valeurs de l’autre personne.

 

Quels sont ses objectifs et ses intérêts ?

Les intérêts de leurs patrons ou de leurs conjoints sont-ils importants ?

D’autres facteurs peuvent-ils influer sur ce qu’elle veut ?

 

En vous préparant autant que possible, vous comprendrez suffisamment pour bien faire passer votre message.

Vous augmenterez aussi considérablement les chances d’arriver à une conclusion équitable pour les deux parties.

 

Si vous n’êtes pas préparé, vous finirez probablement par perdre votre temps à argumenter en raison d’émotions, de préjugés et de suppositions imprévus.

 

 

Vous devez également tenir compte de la logistique de votre discussion.

Où aura-t-elle lieu et à quelle heure ?

Est-il préférable de le faire en face à face, au téléphone ou par courriel ?

Si vous fixez une date limite, cela aidera-t-il ou aggravera-t-il la situation ?

 

 

Cela peut prendre du temps d’examiner tous les détails, mais cela vous préparera à faire de la négociation une expérience positive pour les deux parties.

Et ce faisant, vous aurez beaucoup plus de chances d’aboutir à une résolution qui satisfera tout le monde !

 

 

 

Critique de “Comment réussir une négociation”?

 

 

J’ai apprécié “Comment réussir une négociation”, même s’il m’a rappelé beaucoup d’autres livres sur ce sujet.

 

L’avantage d’obtenir encore plus de conseils de négociation, cependant, c’est que vous en aurez toujours besoin, donc vous ne pouvez jamais en avoir trop !

Ce livre sera utile à un grand nombre de personnes, que vous soyez dans un cadre formel ou que vous décidiez simplement du film à regarder avec votre conjoint !

 

 

 

À qui recommanderais-je le livre “Comment réussir une négociation”

 

 

Le jeune homme de 29 ans qui vient de s’installer dans sa carrière et qui veut être meilleur en communication que ses managers,

le couple marié de 55 ans qui n’a plus d’enfants vivant à la maison mais qui n’a jamais vraiment appris à exprimer ses besoins efficacement,

et toute personne qui a besoin d’arriver à une solution gagnant-gagnant dans un conflit.

 

Si ce livre vous intéresse et que vous souhaitez vous le procurer, vous pouvez passer via ce lien.

Cela m’aide à continuer à faire des articles et le prix reste le même pour vous :).